Menu Fermer

Les informations essentielles à connaitre sur la SCPI

La SCPI figure parmi les meilleures en matière de pierre papier. Étant donné qu’il existe plusieurs SCPI, il faut à tout prix connaitre leurs fonctionnements de base. Cet article dévoile les informations essentielles sur la SCPI.

Qu’est-ce que la SCPI ?

La SCPI ou société civile de placement immobilier est un placement immobilier qui permet de placer son capital en achetant des parts de cette entité. Elle a été créée pour permettre aux investisseurs d’acquérir un patrimoine immobilier professionnel et de s’affranchir de toutes les contraintes liées à la gestion de celui-ci. Une société de gestion agréée par l’AMF prend en en effet en charge la collecte des fonds auprès des investisseurs, sans parler de la recherche de biens dans lesquels ils vont investir, ou encore de la gestion des biens et de la répartition des dividendes entre les associés. Grâce aux rendements élevés perçus par leurs associés depuis l’année 2010, les SCPI sont de plus en plus appréciées par les Français. Il existe par ailleurs deux formes de SCPI que les investisseurs doivent connaitre, à savoir la SCPI à capital fixe et la SCPI à capital variable. Pour la SCPI à capital fixe, il y a un capital plafond à atteindre. Si un investisseur décide de partir, il lui faut trouver un acheteur pour reprendre ses parts afin que les fonds demeurent les mêmes. Pour la SCPI à capital variable, l’achat ou la vente des parts peut s’effectuer à tout moment. Un investisseur peut donc se retirer dès qu’il le souhaite, puisqu’au moment de son départ, c’est la SCPI qui rachète ses parts et les donne à un investisseur nouvellement inscrit.

Quid des termes à maîtriser ?

Avant de se lancer dans la SCPI, il y a des termes que les investisseurs se doivent d’assimiler. La première chose à savoir est la valeur nominale, qui n’est autre que la valeur d’une part au moment de la création de la SCPI. Par exemple, la création d’une SCPI avec 1000 parts et un capital de 1 000 000 d’euros a pour valeur nominale 1000 euros. Le prix de souscription est également un terme à maitriser. Il s’agit du prix d’achat qui correspond à la valeur nominale et à laquelle est additionnée la prime d’émission. Cette dernière concerne la revalorisation du patrimoine et les frais d’acquisition tels que les frais liés à la recherche et à l’achat d’immobilier, la commission de souscription, et bien d’autres. Un investisseur doit aussi comprendre le concept de prix de retrait. Il s’agit de la différence entre le prix de souscription d’une part et de la commission de souscription. Celle-ci varie selon les SCPI. La commission de souscription, elle, fait référence aux frais d’étude et de réalisation des investissements ainsi qu’aux frais de collecte des capitaux. Enfin, il faut connaitre la valeur de réalisation et la valeur de reconstitution. La valeur de réalisation équivaut à la valeur vénale associée aux autres actifs de la SCPI. La valeur de reconstitution, elle, est la somme de la valeur de réalisation et des frais générés par une reconstitution. Il faut aussi connaître la notion de rendement et de taux de rendement interne ou TRI (la performance annuelle moyenne d’une période).

Articles Similaires